Dégâts causés par le feu - Les détecteurs de fumée sauvent des vies !

080715 Brandtote schatten

Le danger guette la nuit

La plupart des incendies mortels se déclarent la nuit : des bougies oubliées ou des appareils électriques défectueux en sont la cause. Pour combattre les incendies, les pompiers, les assureurs ainsi que certaines initiatives citoyennes, essaient depuis des années d’encourager l’installation de Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF). Grâce aux détecteurs de fumée, à l'étranger le nombre de victimes d’incendie a diminué de façon significative.

Les détecteurs de fumée sauvent des vies !

Les détecteurs de fumée permettent de déceler un incendie naissant et, le cas échéant, de le maîtriser. Le déclenchement de l’alarme permet de fuir avant qu’il ne soit trop tard. Les trois quarts des victimes se retrouvent piégés par le feu, car l’odeur de fumée ne peut pas vous réveiller et très vite il est déjà trop tard ! Les détecteurs de fumée sauvent des vies !

"S´il y avait un détecteur de fumée dans chaque habitation, nous aurions 50% de moins de victimes d´incendies" Albrecht Broemme, Chef des pompiers de Berlin.

Partager

SHARE

  • g
  • t
  • f
  • m
  • e

Faits tragiques dus à l'absence de détecteurs de fumée

Tristes chiffres. An pour an.

Chaque année en France, environ 250 000 incendies domestiques sont enregistrés par les assureurs. Ces sinistres causent en moyenne 800 décès, dont souvent des enfants et des personnes âgées, dont un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) aurait certainement pu sauver la vie. Ils représentent par ailleurs la seconde cause de décès par accident domestique chez les jeunes enfants (après la noyade). Une personne sur deux victimes d'un incendie décède ou est hospitalisée dans un état grave.

Statistiques

250’000 Incendies domestiques
800 Décès
10’000 Blessés
9’200 Blessés graves
1,3 milliard d’euros Dégâts matériels
1,5 milliard d’euros de frais d'assurances-vie, assurances-dépendance et assurances-invalidité

Source : DGSCGC, ministère de l´Intérieur et ministère du Logement


Le manque de détecteurs de fumées cause chaque année des dommages irréparables

Rien que pour les dégâts matériels pris en charge par les compagnies d’assurances, la facture annuelle s’élève à plus de 1,3 milliard d’euros ! À cela s’ajoutent des sommes d’argent considérables dépensées par les services de secours dont la charge revient aux collectivités territoriales.

La solution : l'installation de détecteurs de fumée !

Les bilans chiffrés sont chaque année plus alarmants, alors que la solution au problème est très simple : l’installation de DAAF permet une réduction significative de ces chiffres, mais en France, seulement 2% des foyers possèdent un détecteur de fumée. Ces appareils sont essentiels pour détecter les débuts d’incendie et surtout la nuit quand tout le monde dort, étant donné que l’odeur de fumée ne vous réveille pas. Par conséquent, ce sont les incendies nocturnes qui occasionnent les pires dommages. Aux premiers signes d’incendie, les DAAF déclenchent immédiatement l’alarme, vous réveillent et vous permettent de fuir.

Qui vous réveille quand il y a le feu ?

La plupart des incendies mortels se déclarent la nuit : des bougies oubliées ou des appareils électriques défectueux en sont souvent les causes. Par conséquent, les pompiers, les assureurs ainsi que certaines initiatives citoyennes encouragent les particuliers depuis des années à installer des Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) dans chaque habitation. Car dans les pays où les détecteurs de fumée sont largement utilisés, le nombre de victimes d’incendie a considérablement diminué.

Dans ces cas, les détecteurs de fumée permettent de déceler un incendie naissant et, le cas échéant, de le maîtriser. Ce n'est que grâce à une alerte précoce d'un détecteur de fumée qu'il est possible de sauver des vies et de prendre les mesures appropriées contre l'incendie.

Les détecteurs de fumée sauvent des vies !

Partager

SHARE

  • g
  • t
  • f
  • m
  • e

Lieux d'installation pour les détecteurs de fumée

Mindestschutz Wohnung Haus WEB

Où faut-il installer un détecteur de fumée ? Et où pas ?

Étant donné que le sens de l'odorat chez l'homme et les animaux est inactif pendant le sommeil, et qu'il suffit de trois ou quatre inspirations d’un air pollué par des gaz d’incendie pour causer de graves lésions du cerveau, voire la mort, il est important que chaque chambre à coucher soit équipée d’un détecteur de fumée au plafond, le plus au centre de la pièce possible.

Important : les voies d'évacuation !

Les voies d'évacuation telles que les couloirs et les escaliers doivent compter un détecteur de fumée tous les quatre à six mètres. L’installation de détecteurs dans des pièces ne servant ni de chambre à coucher, ni de voie d'évacuation, par exemple le salon et la salle à manger constituent une mesure de protection supplémentaire. En revanche, il ne faut pas installer de détecteurs dans la cuisine et les salles d’eau. L’environnement de ces lieux n’est pas adapté à ces appareils. La vapeur d’eau, par exemple, peut déclencher une fausse alerte. Il est judicieux de placer un détecteur dans le couloir à l’entrée de la cuisine, de manière qu’il soit suffisamment éloigné pour ne pas déclencher de fausse alerte et assez proche pour détecter un début d’incendie provoqué par la cuisinière (1 feu sur 4 se déclare dans la cuisine). En principe, chaque détecteur doit couvrir une surface de 25m2 et la distance entre les dispositifs doit, si possible, être de moins de 6 m.

« Dans une pièce remplie de fumée, la vue est quasi nulle ; on ne voit même pas sa propre main devant soi, sans parler de la porte de sortie. Par conséquent, il est important de déceler un incendie à temps, afin de pouvoir fuir. » Wolfgang Weiden, chef des opérations des pompiers de Bergisch Gladbach.

Partager

SHARE

  • g
  • t
  • f
  • m
  • e

Législation

170718 NEU2 Rauchmelderpflicht 2018

Législation

La loi Morange et Meslot demande l’installation d’au moins un détecteur de fumée, soit autonome, soit sur secteur, dans tous les logements avant le 8 mars 2015.

Partager

SHARE

  • g
  • t
  • f
  • m
  • e

EN 14604 & DIN 14676 - Normes de production de détecteurs de fumée modernes

DIN 14676 weiss

Norme de production

La norme EN 14604 est une norme pour les producteurs de détecteurs de fumée qui commercialisent leur matériel sur le marché européen. Tous les détecteurs de fumée proposés par Pyrexx, qu’il s’agisse du PX-1 ou d’autres appareils, ainsi que la technique de montage MGP, sont homologués EN 14604.

La norme DIN EN 14604 définit, par exemple, spécifiquement la couleur du voyant lumineux du détecteur, dans la mesure où le fabricant décide d'en intégrer un dans son produit, mais ne définit en aucune façon le type de fixation d'un détecteur de fumée. Ainsi, la présente norme ne prescrit pas certaines vis et chevilles en tant que fixation, mais utilise le terme très vaste de « fixation ». Ce qui est correct, dans la mesure où le choix de la fixation pour le détecteur de fumée dépend finalement de la qualité et de la matière du support d'installation. D'après le « test d'impact » prévu par la présente norme, le détecteur de fumée doit supporter un impact latéral défini et rester fixé à l'emplacement de montage. Bien que ce test d'impact ne représente pas la diversité réelle des différents emplacements de montage possibles de manière normative et ne définit en outre aucune fixation en particulier, la société Pyrexx GmbH a fait tester la résistance du système de montage MGP à cet impact latéral défini par le TüV en respectant le test d'impact prévu par la norme DIN EN 14604. Le système de fixation MGP a passé tous les tests de résistance EN 14604 avec succès.

Norme d'application

La norme DIN 14676 est, quant à elle, une norme d’application qui concerne spécifiquement les prestataires de services. Elle régit le type de détecteurs utilisés, l’emplacement indiqué en fonction du type de détecteur et comment le matériel doit être entretenu. La qualité du service de maintenance de la société Pyrexx GmbH surpasse de loin les exigences de la norme DIN 14676. La norme DIN 14676 est considérée comme un outil permettant à l'utilisateur de documenter l'état actuel de la technologie en termes de lieux de montage et travaux de maintenance appropriés. Le point central de la norme DIN 14676 est également l'inspection visuelle annuelle obligatoire. Il n'existe actuellement aucune maintenance à distance conforme aux normes DIN.

Partager

SHARE

  • g
  • t
  • f
  • m
  • e

Ampoules LED modernes

100715 Rechte

La technologie LED pour une plus grande efficacité et durabilité

En période de hausse importante des prix de l'électricité et d'une efficacité la plus élevée possible, les appareils à faible consommation sont de plus en plus importants. Grâce à la recherche et au développement, la technologie LED a permis de réduire la consommation d'énergie des ampoules de manière considérable. Réagissez rapidement à ces nouvelles possibilités. Nous vous y aidons volontiers.

Partager

SHARE

  • g
  • t
  • f
  • m
  • e