Particulier

Vous avez acheté un produit Pyrexx dans le commerce spécialisé

Par défaut, votre détecteur de fumée est accompagné d'une plaque de montage pour un montage à la perceuse et adhésif, de la colle thermofusible (barre), une cheville et une vis pour un montage à la perceuse, ainsi qu'un manuel d'instructions comportant toutes les informations importantes.

Garantie

En cas de garantie, veuillez contacter directement le vendeur.

FAQ Particuliers

Produkte

Où peut-on acheter le PX-1 ?
Vous pouvez commander notre détecteur de fumée auprès des commerces spécialisés en ligne. De plus, de nombreuses sociétés de ramonage, des spécialistes en électroménager et des installateurs électriques proposent nos produits.
Cette réponse a été utile? Oui Non
Comment l'entretien annuel du PX-1 doit-il être effectué et un gaz d'essai est-il nécessaire ?
La norme DIN 14676 est décisive pour l'entretien requis. Ensuite, la fonctionnalité du détecteur de fumée doit, cependant, être vérifiée au moins une fois par an conformément au manuel d'instructions. Cela comprend une inspection visuelle pour vérifier si les entrées de fumée du détecteur sont facilement accessibles et si le détecteur de fumée n'est pas endommagé ; les défauts correspondants doivent immédiatement être éliminés, un détecteur de fumée endommagé doit immédiatement être remplacé. Il faut également procéder à une simulation d'alarme doit. Pour ce faire, vous devez simplement appuyer sur le bouton test/arrêt et déclencher une simulation d'alarme. Nous vous recommandons de procéder à ce test une fois par mois. Un gaz d'essai n'est pas nécessaire pour la simulation d'alarme du PX-1. Si vous vivez par exemple dans un appartement de location, il est possible que le propriétaire/gérant ait chargé un prestataire de services de l'entretien susmentionné.
Cette réponse a été utile? Oui Non
Peut-on remplacer la pile du PX-1 ou doit-on jeter le détecteur de fumée lorsque la pile est vide ?
Le détecteur de fumée PX-1 est équipé d'une pile au lithium qui a une durée de vie d'au moins 12 ans, ce qui est largement suffisant. Le cœur d'un détecteur de fumée est le système photooptique dans la chambre optique. Ce composant change au fil des ans à cause d'un processus de vieillissement tout à fait normal. L'électronique de notre détecteur de fumée est capable de recalibrer ce changement au fil des 12 ans afin de maintenir le seuil de réponse à peu près au même niveau en cas d'alarme. Après les 12 ans, ceci n'est cependant guère possible. Nous vous recommandons alors de remplacer le détecteur de fumée. En outre, la chambre optique s'empoussière au fil du temps. Notez qu'un changement de pile s'avère alors complètement inutile en vue de prolonger la durée de vie d'un détecteur de fumée. 
Cette réponse a été utile? Oui Non

Dienstleistung

Montage

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?
À l'intérieur du détecteur de fumée se trouve la chambre optique dans laquelle une diode infrarouge émet de la lumière en permanence, qui n'atteint généralement pas la lentille photosensible. Lorsque des particules de fumée pénètrent dans la chambre optique, elles reflètent la lumière de la diode infrarouge de façon à ce que celle-ci atteigne la lentille photosensible. L'électronique montée en aval des composants optiques interprète cela comme un risque d'incendie. L'alarme est déclenchée. « Qui ne nettoierait pas le pare-brise de sa voiture pendant deux ans ? » Martin Dohmeier Pyrexx GmbH Tout le monde connait cela : Après quelques semaines seulement, un film de saleté se forme à l'intérieur du pare-brise de la voiture et obstrue fortement la vue. De la même façon, des gaz ambiants condensés tels que la nicotine et les graisses de cuisson se déposent sur les composants photosensibles des éléments de mesure optique du détecteur de fumée et engendrent ainsi la perte progressive de la vue de l'appareil. Dans le pire des cas, cela signifie que les composants optiques sont déjà gravement détériorés au bout de 18 mois et que le détecteur de fumée ne peut répondre à un incendie qu'à retardement. Conséquence : Des personnes blessées ou même mortes ! Un détecteur de fumée hautement sophistiqué déclenche toujours l'alarme à une densité de gaz de fumée égale, reconnaît son degré de contamination et déclenche un signal sonore qui témoigne de cet état à temps, avant que sa performance d'avertissement ne soit menacée par la contamination ! En dépit de cette technologie, en vue d'un entretien minutieux, il faut vérifier exactement, si le dispositif et l'électronique sont intacts et en particulier, si les entrées d'air sont exemptes de débris.
Cette réponse a été utile? Oui Non
Comment un détecteur de fumée réagit-il à la fumée de cigarette ?
À condition que la fumée de cigarette ne soit pas soufflée intentionnellement, en grande quantité et à proximité directe du détecteur de fumée, le dispositif ne déclenche pas l'alarme. Nous avons testé la sensibilité de nos détecteurs de fumée à la fumée de cigarette de manière intensive et avons constaté que même de nombreux fumeurs dans une petite pièce font rarement déclencher l'alarme des dispositifs.
Cette réponse a été utile? Oui Non
À qui incombe une intervention des pompiers lorsqu'un détecteur de fumée déclenche une fausse alerte ?
Au cours de notre expérience, nous avons entendu parler de certains cas isolés où un spray antiinsectes ou de parfum de maison a, par exemple, été pulvérisé dans le détecteur de fumée. Étant donné qu'un détecteur de fumée mesure en permanence la transparence de l'air ambiant à l'aide d'une cellule photoélectrique, le système électronique peut interpréter une telle brume de pulvérisation comme de la fumée, et donc déclencher l'alarme. Dans certains cas, un voisin a entendu l'alarme du détecteur de fumée et a averti les pompiers directement sans vérifier s'il y avait vraiment le feu. Les coûts d'une intervention des pompiers incombent toujours à celui qui a engendré une telle intervention sans vérifier s'il y avait effectivement un danger.
Cette réponse a été utile? Oui Non
Quels facteurs environnementaux peuvent déclencher l'alarme du détecteur de fumée ?
Étant donné que les détecteurs de fumée mesurent la transparence de l'air ambiant à l'aide d'une lentille photosensible, des gaz à forte densité peuvent déclencher l'alarme des dispositifs. De la vapeur d'eau importante, des vapeurs de cuisson et la fumée de barbecue peuvent préventivement déclencher l'alarme si une concentration élevée de tels gaz flotte à proximité du détecteur de fumée. La poussière due à des travaux, la brume de pulvérisation de travaux au vernis, d'aérosols antiinsectes, de parfums de maison, de laque à cheveux et de déodorant, etc. pouvant pénétrer directement dans le détecteur de fumée, peuvent également déclencher l'alarme et contaminer l'appareil. Dans certains cas, l'alarme a été déclenchée par un courant d'air trop fort ou des variations de température importantes.
Cette réponse a été utile? Oui Non
Où faut-il installer un détecteur de fumée ? Et où pas ?
Étant donné que le sens de l'odorat chez l'homme et les animaux est inactif pendant le sommeil, et qu'il suffit de trois ou quatre inspirations d’un air pollué par des gaz d’incendie pour causer de graves lésions du cerveau, voire la mort, il est important que chaque chambre à coucher soit équipée d’un détecteur de fumée au plafond, le plus au centre de la pièce possible. Les voies d'évacuation telles que les couloirs et les escaliers doivent compter un détecteur de fumée tous les quatre à six mètres. L’installation de détecteurs dans des pièces ne servant ni de chambre à coucher, ni de voie d'évacuation, par exemple le salon et la salle à manger constituent une mesure de protection supplémentaire. En revanche, il ne faut pas installer de détecteurs dans la cuisine et les salles d’eau. L’environnement de ces lieux n’est pas adapté à ces appareils. La vapeur d’eau, par exemple, peut déclencher une fausse alerte. Il est judicieux de placer un détecteur dans le couloir à l’entrée de la cuisine, de manière qu’il soit suffisamment éloigné pour ne pas déclencher de fausse alerte et assez proche pour détecter un début d’incendie provoqué par la cuisinière (1 feu sur 4 se déclare dans la cuisine). En principe, chaque détecteur doit couvrir une surface de 25m2 et la distance entre les dispositifs doit, si possible, être de moins de 6 m. « Dans une pièce remplie de fumée, la vue est quasi nulle ; on ne voit même pas sa propre main devant soi, sans parler de la porte de sortie. Par conséquent, il est important de déceler un incendie à temps, afin de pouvoir fuir. » Wolfgang Weiden, chef des opérations des pompiers de Bergisch Gladbach.
Cette réponse a été utile? Oui Non

Réclamations - Particuliers

Veuillez contacter le vendeur auprès de qui vous avez acheté le produit. Si vous êtes mécontent de son système de réclamations, veuillez nous en informer !

Évaluez-nous - Particuliers

Suggestions d'amélioration